Lancé le 6 janvier 2017, année internationale du tourisme durable, l’affichage environnemental des hôtels est encore peu connu. Aujourd'hui on vous parle de cette démarche qui appelle les hôtels à plus de transparence concernant leur empreinte environnementale.

L’affichage environnemental est expérimenté depuis 2011 sous l’égide du ministère de l’Environnement et avec le soutien de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Quatre secteurs-pilotes sont concernés par le déploiement de l’affichage environnemental : l’habillement, l’ameublement, l’hôtellerie et les produits électriques et électroniques. Nous nous concentrerons aujourd’hui sur un seul secteur, l’hôtellerie.

L'affichage environnemental participe d'une démarche de transparence en montrant de façon quantifiée les principaux impacts environnementaux du service calculés selon une méthodologie encadrée. L’affichage environnemental des hôtels permet ainsi d’afficher l’impact sur la planète d’une nuitée à l’hôtel, petit-déjeuner compris. Quatre critères sont pris en compte et affichés :

  1. L’impact sur le climat
  2. La consommation d’eau
  3. La consommation des ressources non renouvelables (énergie)
  4. La part des produits bio ou éco-labellisés dans les approvisionnements de l’hôtel

Le calcul de cet impact prend en compte l’ensemble du cycle de vie de la totalité des équipements de l’hôtel, des produits alimentaires, des produits d’hygiène et des textiles utilisés pour une nuitée. À partir des quatre critères, une note entre A et E est attribuée aux hôtels, A étant la meilleure note.

Décernée pendant 3 ans l’étiquette environnementale invite alors les hôtels à s’engager sur des actions à mettre en œuvre pour s’améliorer dans le temps.

 

Quels sont les avantages de l’affichage environnemental pour un hôtel ?

Tout d’abord l’affichage environnemental permet de mesurer les impacts environnementaux de son service d’hébergement. En établissant un diagnostic de la situation, les hôtels peuvent aussi mettre en place une stratégie adaptée à leur situation. Cela peut ainsi permettre de réduire efficacement les coûts d’exploitation et les impacts d’un hôtel.

L’hôtel Amiral à Nantes, noté A, affirme ainsi avoir économisé 7 000€ sur ses frais annuels l’année suivant ses travaux d’aménagement écologique. Plus généralement, les hôtels lancés dans une démarche d’éco-conception économisent en moyenne entre 0,5€ et 2€ par nuitée.

Par ailleurs, l’affichage environnemental permet de partager avec son personnel des indicateurs de suivi des impacts environnementaux et ainsi de mobiliser ses équipes dans un projet d’entreprise qui a du sens.

Enfin, l’affichage environnemental permet de communiquer auprès de sa clientèle les performances environnementales du service fourni. Cette valorisation de ses engagements environnementaux permet donc aux hôtels, grâce à un support officiel et facilement identifiable, d’impliquer ses clients et d’améliorer leur fidélité.

L’affichage environnemental est ouvert à tous les hôtels : les économies générées ne seront que plus grandes si la démarche est naissante. Pourtant aujourd’hui, sur 17 000 hôtels français, seuls un peu plus de 150 hôtels se sont lancés dans cette démarche soutenue par l’ADEME.

Face aux grandes difficultés que connaît le monde du tourisme aujourd’hui, des travaux d’éco-conception pourraient-ils être la clé pour réduire ses coûts et réussir à rétablir la balance lorsque, on l’espère, le secteur du tourisme repartira ?